Judo Club de Cognac
  • Mizuno

Le club
Le club
Compétition
Vie du club
Le Judo
Partenaires
Liens

NEWSLETTERS



Le Iaido

 Le iaido : la precision, l’efficacite, la beaute

Est-il temps de vérifier le format de fichier le plus récent pour cette industrie du jeu? Maintenant, c’est beaucoup plus facile et bien plus qui mettra des paris et participera à vos jeux de hasard préférés. Avec le tout nouveau online casino bonus ohne einzahlung sofort 2021, vous serez surpris de la meilleure façon d’intéresser et d’exciter en fait! Pourquoi alors hésiter et enquêter sur ce que vous avez trouvé autrefois, visitez le site Web et vivez toutes ces émotions qui vous sont destinées. Ici vous trouverez les jeux vidéo que vous avez choisis, par exemple le poker holdem, le black-jack et plusieurs autres. Le plaisir avec la possibilité est ce que les vrais héros adorent, car avec cinq minutes, vous pouvez reprogrammer votre expérience de vie et être un certain succès et aussi un vainqueur! Et certains s’accrochent de manière incertaine sur la touche, agissent en plus d’acquérir la fortune d’une personne entre vos propres mains. Naturellement, des personnes simplement héroïques et sûres d’elles peuvent obtenir ce que nous devrions avoir, mais ne passent pas de nombreuses semaines à effectuer un travail ennuyeux!

Les Bushi (guerriers japonais, aussi appelés Samuraï) avaient remarqué que lors d’attaques imprévues, c’est la rapidité avec laquelle on dégainait le sabre et on enchaînait une contre-attaque, qui permettait d’acquérir un avantage fondamental dans le combat. C’est de cette observation qu’est né le laïdo.

Le laïdo (ou laï) regroupe un ensemble de techniques d’escrime au sabre Japonais (Katana) qui consistent à dégainer puis à couper l’adversaire, dans le même mouvement continu.

 L’etiquette


Paris Taïkaï 2008 – photo de J.L.Petit

Plus que dans tous les autres arts martiaux, l’étiquette (Reigi) joue un rôle très important dans le Iaido où elle est particulièrement élaborée, tatillonne et ponctuée d’un grand nombre de marques de respect (au sabre, au Dojo, etc.).

Le sabre avait pour les Bushi un pouvoir redoutable. C’est une arme extrêmement dangereuse qui peut tuer et à laquelle le Bushi confiait sa vie. Il n’est donc pas surprenant que son emploi et son maniement soit entourés de marques de respect.

Ces marques de respect sont en partie inhérentes à la culture traditionnelle Japonaise. Elles viennent aussi du sabre lui-même. Son utilisation au combat peut amener au dernier échelon de la sauvagerie. L’étiquette est un moyen de revenir à l’humanité.

C‘est sans doute pour cette raison que les entraînements dans les arts martiaux Japonais et notamment dans le Kendo et le Iaido commencent et se terminent par des saluts.

Enfin le tranchant redoutable du Katana fait qu’il est aisé de se blesser en le manipulant (contrairement aux armes blanches occidentales nettement moins dangereuses pour leur propriétaire). L’étiquette est alors un moyen d’appliquer de façon automatique un certain nombre de consignes de sécurité.

 Les grades et les titres


Paris taikai 2008 – photo de JL Petit

Autrefois les Koryu délivraient aux élèves un certificat de capacité (Menkyo). Aujourd’hui deux systèmes identiques à ceux du Kendo coexistent.

D’une part un système de grades divisés en Kyu (du dixième au premier) puis en Dan (du premier ou Sho-dan au 8è) qui sanctionne la connaissance technique des candidats. Des durées minimum dans un grade sont exigées avant de présenter le grade suivant de sorte qu’il faut plus de 20 ans de pratique pour atteindre le 7ème Dan. Au cours d’un examen typique, les candidats (en général par groupe de 4) présentent 5 Kata (dont 3 du Seitei-Iai sont imposés et décidés le jour de l’examen) devant un Jury composé d’examinateurs dont le nombre et le grade dépendent du grade présenté.

D’autre part, les titres qui sanctionnent les qualités pédagogiques, les connaissances théoriques et la capacité à arbitrer. Il existe trois titres qui sont dans l’ordre croissant Renshi, Kyoshi et Hanshi. Des examens sont organisés au Japon 2 fois par an.

 Le sabre du iaido

Une très grande partie de l’intérêt du Iai réside dans l’utilisation d’un Sabre (Katana) authentique.

Toutefois il s’agit d’une arme coûteuse (certaines lames anciennes sont davantage considérées comme des oeuvres d’art que comme des armes) et les débutants jusqu’à un stade assez avancé de leur pratique (jusque vers le 5e Dan) peuvent utiliser un sabre factice (Iaito ou Mogi-to).

Ceci leur permet en outre de s’entraîner sans danger ni pour eux ni pour leurs camarades.


Copyright Judo Club Cognac 2017 – 122 rue de Marignan 16100 COGNAC – judocognac@akeonet.com